Ouverture du 18e Sommet de la Francophonie : le numérique, outil prioritaire, sera au coeur des échanges

Trois préoccupations majeures dans les discussions entre chefs d’Etats et de gouvernement des pays francophones, les 19 et 20 novembre à l’île de Djerba, en Tunisie pour le Sommet de la Francophonie: la guerre en Ukraine, la situation au Sahel et l’élection de la nouvelle ou du nouveau Secrétaire général de l’OIF. Considéré comme prioritaire dans la stratégie de l’organisation, la question du numérique fera l’objet d’une session thématique entre le président français Emmanuel Macron et ses partenaires francophones , sous le thème la “Connectivité dans la diversité : le numérique, vecteur de développement et de solidarité dans l’espace francophone” 

Décider des stratégies de développement des Etats, des locuteurs en majorité en Afrique, et bien-sûr de la langue française  est la raison de ce rendez-vous. Après quatre ans de doute sur sa tenue, depuis le dernier Sommet  les 11 et 12 octobre 2018 à Erevan en Arménie, repoussée à deux reprises du fait de la crise en Tunisie et la pandémie de covid 19, cette 18e édition est très attendue.

Représentant la France, Emmanuel Macron restera dans la lignée de son engagement pour redonner à la langue française sa place et son rôle dans le monde. Une lignée basée sur une stratégie novatrice misant sur l’apprentissage, la communication et la création. Le sommet sera donc l’occasion pour le président français de revenir auprès de ses partenaires sur les projets mis en place, et de proposer de nouvelles initiatives conjointes pour promouvoir la Francophonie, notamment dans l’espace numérique.

Emmanuel Macron et ses homologues  auront également à coeur  de réaffirmer la Francophonie comme communauté de valeur au service du dialogue et des échanges, alors que le contexte actuel est marqué par les crises et les risques de fracturation du monde.

La session thématique sur le numérique laissera la place à un déjeuner  offert par Kaïs Saïed, président de la République tunisienne, en l’honneur des chefs d’Etats et de délégation .  Auront ensuite lieu, deux sessions à huis clos consacrées à l’avenir de la Francophonie et à l’éléction de la nouvelle ou du nouveau Secrétaire général, ainsi qu’à la désignation  de la date et du lieu du 19e Sommet. S’en suivra  enfin un dîner offert par Louise Mushikiwabo, Secrétaire générale de la Francophonie, en l’honneur des chefs de délégation.

Enfin, le Forum économique francophone réunira les cercles d’affaires francophones et sera consacré à la dimension économique de la Francophonie.

En marge du sommet, plusieurs événements parallèles parmi lesquels une rencontre entre Emmanuel Macron et  une délégation de jeunes volontaires engagés dans le réseau des « Jeunes Ambassadeurs Francophones », incarnation d’une francophonie dynamique, mobilisée pour créer un dialogue entre les jeunesses des cinq continents qui réalisent leurs projets en langue française.

Carmen Féviliyé

mm
A propos CARMEN FEVILIYE 710 Articles
Juriste d’affaires Ohada / Journaliste-Communicant/ Secrétaire Générale de l'Union de la Presse Francophone - UPF section France