Selon Emmanuel Macron, les religions ont un rôle «essentiel» à jouer contre les politiques d’oppression

Dans le contexte du conflit en Ukraine et des autres guerres en cours, Emmanuel Macron a déclaré le 23 octobre que les religions devaient, partout, barrer la route aux projets politiques qui tendent à dégrader la dignité et la liberté de chacun.

Selon Emmanuel Macron, les religions ont un « devoir de résistance» contre les manœuvres politiques qui favorisent l’étouffement des libertés individuelles. «La résistance, c’est précisément de ne jamais justifier, être pris au piège, ou soutenir des projets politiques qui tendraient à asservir ou à nier la dignité de chaque individu», a-t-il déclaré le 23 octobre. Le président de la République était en visite à Rome pour le forum annuel de Sant’Egidio sur la paix. Dans la première partie de ce discours d’ouverture, il a notamment évoqué une possible perspective de paix en Ukraine, insistant sur le «rôle essentiel» des responsables religieux. Ceux-ci contribuent d’après lui «aux relations entre les individus et à un rapport au temps long», relaye La Croix.

«Les religions ont un message d’universalisme à porter» en luttant contre la «fracturation du monde», a-t-il poursuivi. Elles devraient traquer «les humiliations et les sources de ressentiment» qui rendent le terrain propice aux conflits de demain. Son auditoire comptait environ 2000 personnes, diplomates et responsables associatifs engagés pour la paix. Le métropolite de Moscou Antoine de Souroge était également présent, dans les premiers rangs.

Logo Evangéliques.info

mm
A propos CARMEN FEVILIYE 710 Articles
Juriste d’affaires Ohada / Journaliste-Communicant/ Secrétaire Générale de l'Union de la Presse Francophone - UPF section France