Emmanuel Macron reçu par Yannick Noah dans son «village» du Cameroun

Former French tennis player Yannick Noah greets France’s President Emmanuel Macron and French Ambassador to Cameroon Christophe Guilhou (R) in Etoudi district, Yaounde on July 26, 2022. – The French President is on a three-day official tour of Cameroon, Benin and Guinea-Bissau. (Photo by Ludovic MARIN / AFP)
French President Emmanuel Macron and junior minister Chrysoula Zacharopoulou watch former French professional tennis player and singer Yannick Noah perform, during a party in Le Village Noah in Yaounde, July 26, 2022. (Photo by Ludovic MARIN / AFP)

Un débat et un concert. Emmanuel Macron , au Cameroun mardi, s’est rendu dans la soirée au «village» crée par le tennisman Yannick Noah à Yaoundé.L’ex-champion de tennis et chanteur a accueilli le chef de l’Etat pour promouvoir «le dialogue» entre Européens et Africains. C’était la première rencontre entre les deux hommes. «Ce n’est pas moi qui reçois le président français, mais tout le village», a-t-il confié à l’AFP avant la rencontre.

A l’entrée du «village Noah», une pancarte malicieuse précise que Roland-Garros, le lieu de l’exploit qui a rendu célèbre le tennisman en 1983, est situé à 7.091 km. 39 ans après ce sacre, l’ex-champion reste, à 62 ans, l’un des Français les plus populaires, grâce notamment à son succès dans la musique. Mais c’est désormais à Etoudi que Yannick Noah passe environ six mois par an, «et sans doute de plus de plus de temps à l’avenir». C’est ici que ce natif de Sedan (Ardennes), où son père Zacharie était footballeur, a vécu son enfance, entre 2 et 12 ans, lorsque ses parents sont rentrés dans le pays paternel. « C’était très différent à l’époque. J’ai grandi au milieu de la brousse, j’allais à la rivière car il n’y avait ni eau ni électricité. Avec le temps, la ville a entouré le village et il est devenu un quartier de Yaoundé», raconte-t-il.

Un concert dans la soirée

Son enracinement à Etoudi s’est renforcé lorsqu’il a hérité du titre de chef traditionnel au décès de son père en 2017 . Il a alors décidé de développer le «country club» que ce dernier avait créé sur le terrain familial, y ajoutant bar, restaurant, terrains de tennis et de basket, mais aussi de jolis bungalows de style traditionnel au milieu d’un vaste parc à la végétation luxuriante. Yannick Noah accorde aussi beaucoup d’attention à l’école créée par sa mère, professeure de français, dans le jardin de la maison familiale dans les années 1960. 400 élèves du quartier y sont aujourd’hui éduqués en français et anglais, les deux langues officielles du Cameroun. «Mon rôle de chef est surtout d’aider les personnes âgées et de tout faire pour que les enfants reçoivent une bonne éducation», explique-t-il encore.

Mardi, le franco-camerounais a accueilli Emmanuel Macron. Il l’a notamment conduit au caveau familial, un simple bâtiment blanc sous de grands manguiers et avocatiers, où reposent son grand-père et son père. D’autres chefs coutumiers, en tenues traditionnelles, étaient présents. Dans le parc, Emmanuel Macron a rencontré et débattu avec une douzaine de jeunes Camerounais et Français ayant travaillé ensemble sur l’avenir des relations entre Yaoundé et Paris, la bonne gouvernance, l’environnement et les questions de la mémoire coloniale.

La fin de soirée a été plus festive marquée par un concert de jeunes musiciens camerounais, avant que le maître des lieux ne prenne le micro.

mm
A propos CARMEN FEVILIYE 672 Articles
Juriste d’affaires Ohada / Journaliste-Communicant/ Secrétaire Générale de l'Union de la Presse Francophone - UPF section France