Sommet humanitaire : l’Afrique doit aborder la sécurité alimentaire comme une question de sécurité

L’Afrique doit coordonner ses efforts pour parvenir à la sécurité alimentaire, car la sécurité alimentaire sur le continent et les difficultés économiques provoquées par la pandémie de coronavirus sont des questions prioritaires pour le continent. C’est l’objectif de la réunion extraordinaire du 26 mai tenue au palais des conférences de Sipopo sur la sécurité alimentaire.

La réunion a été dirigée par la haut-commissaire de la Commission de l’Union africaine sur la situation humanitaire, les affaires sociales et le développement, l’ambassadrice Cessouma Minata Samata. Au cours de son intervention, elle a parlé de la nécessité de coordonner des actions concrètes pour qu’elles soient transparentes et apportent des résultats concrets pour que la sécurité alimentaire en Afrique soit traitée comme une question prioritaire.

– « L’Afrique ne peut pas progresser de façon dynamique sans atteindre les objectifs prioritaires. L’agenda de ses initiatives doit être transmis à ses partenaires, parmi lesquels la Banque mondiale, car nous devons prendre en compte les priorités de notre agenda de développement telles que la nutrition et la fragilité de la sécurité alimentaire. La récession économique provoquée par des facteurs internes et externes doit être surmontée pour parvenir aux objectifs proposés dans l’agenda de la sécurité alimentaire », a-t-il conclu.

Texte et photos : Clemente Ela Ondo Onguene (DPGWIGE)
Service d’information et de presse de Guinée équatoriale

mm
A propos CARMEN FEVILIYE 672 Articles
Juriste d’affaires Ohada / Journaliste-Communicant/ Secrétaire Générale de l'Union de la Presse Francophone - UPF section France