L’Angola débloque 10 millions de dollars pour l’aide humanitaire en Afrique

Malabo (Des envoyés spéciaux) – L’Angola a annoncé ce vendredi qu’il verserait 10 millions de dollars pour aider à résoudre les besoins humanitaires en Afrique.

L’annonce a été faite par le Président de la République, João Lourenço, lors de la Conférence de l’Union africaine (UA) sur les questions humanitaires et les dons, qui s’est tenue vendredi à Malabo, en Guinée équatoriale.

Lors de la réunion, des dons volontaires ont été annoncés par différents gouvernements africains, pays européens, organisations internationales et agences multilatérales.

L’aide déclarée publiquement par divers chefs d’État et de gouvernement, ou d’autres représentants présents au sommet, s’élevait à 100 000 dollars américains.

Parmi les donateurs africains, l’Angola et l’Afrique du Sud ont contribué le montant le plus important, 10 millions de dollars chacun.

Parmi les donateurs européens, se distingue le Danemark, qui a fait un don de 19 millions d’euros.

Le sommet lève plus de 60 millions de dollars américains

Soixante-six (66) millions de dollars, c’est le montant total collecté, vendredi, à Malabo, en Guinée équatoriale, pour l’aide humanitaire aux populations du continent, victimes de catastrophes naturelles et de conflits armés.
Le montant sera géré par l’Agence humanitaire africaine, une institution dont les bureaux sont situés au siège de l’Union africaine à Addis-Abeba, en Éthiopie.

Les données de l’UA indiquent que les besoins humanitaires en Afrique augmentent, principalement en raison des conflits et des chocs climatiques

Plus de 30 millions de personnes devraient être déplacées à l’intérieur de leurs pays en raison des conflits intercommunautaires et de l’insécurité alimentaire.

João Lourenço anime des séances de travail

Le Chef de l’État angolais, João Lourenço, a dirigé les séances de travail du Sommet de l’Union africaine sur les questions humanitaires et les donateurs, en raison de l’impossibilité du Président par intérim de l’UA, Macky Sall.

Le Président sénégalais Macky Sall a dû rentrer dans son pays, en raison d’un drame survenu dans une maternité de la capitale, Dakar, où un incendie a tué plusieurs nouveau-nés.

L’Angola occupe l’une des vice-présidences du Bureau de l’Assemblée des chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine.

Sommet sur le terrorisme et les changements anticonstitutionnels

Outre le Sommet sur les crises humanitaires, la capitale de la Guinée équatoriale accueillera, samedi, un autre sur le terrorisme et les changements anticonstitutionnels de gouvernement en Afrique.

Le sommet susmentionné a été proposé par le Président João Lourenço, lors d’une réunion ordinaire des dirigeants du continent, tenue à Addis-Abeba, en Éthiopie.

La réunion analysera, entre autres questions, l’impact de ce « fléau » sur le continent, afin d’identifier des stratégies menant à un plan global.

Angop

mm
A propos CARMEN FEVILIYE 672 Articles
Juriste d’affaires Ohada / Journaliste-Communicant/ Secrétaire Générale de l'Union de la Presse Francophone - UPF section France