G20 – “L’opération séduction” d’Emmanuel Macron aux africains se poursuit à Rome: une rencontre imminente entre l’UE et l’UA en marge du Sommet

Un rendez-vous informel orchestré par Emmanuel Macron entre les chefs d’Etats et d’organisations africains et les chefs d’Etats et d’organisations européens,  ce samedi 30 octobre à 17h00,  au Palais Farnèse à Rome.

@Nouvel Obs
@Nouvel Obs

Cette réunion aura pour objectif de préparer le Sommet UE-Afrique qui aura lieu sous la présidence française du Conseil de l’Union européenne, au premier semestre 2022. Le président français souhaite en effet que la formation d’un nouveau partenariat entre les deux continents, fondé sur des bases de réciprocité, soit une priorité de la présidence française. Il s’agira notamment d’approfondir la coopération euro-africaine sur les enjeux globaux, mais aussi en matière économique, de mobilité, et de sécurité.

Ce partenariat euro-africain pourra s’appuyer sur les liens humains forts qui existent entre les deux continents, et sur la vitalité des sociétés civiles européennes et africaines, comme illustré lors du Nouveau Sommet Afrique-France à Montpellier le 8 octobre 2021.

Emmanuel Macron souhaite un nouveau partenariat entre les deux continents, fondé sur des bases de réciprocité

Seront présents à cette réunion Paul Kagamé, président de la République du Rwanda ; Félix Tshisekedi, président de la République Démocratique du Congo et président en exercice de l’Union africaine ; Moussa Faki, président de la commission de l’Union africaine  ; Angela Merkel, chancelière de la République fédérale d’Allemagne ; Pedro Sanchez, président du Gouvernement du Royaume d’Espagne ; Mark Rutte, Premier ministre du Royaume des Pays-Bas ; Charles Michel, président du Conseil Européen ; Ursula Van Der Leyen, présidente de la Commission Européenne ;

Macky Sall, président de la République du Sénégal et Cyril Ramaphosa, président de la République d’Afrique du sud, participeront par visioconférence.

@Oeil d'Afrique
@Oeil d’Afrique

Une illustration de la volonté ferme du président français de changer de paradigmes avec ses partenaires africains, après sa visite au Rwanda et en Afrique du sud, le Sommet Afrique-France, la décision de restituton des oeuvres d’art du Bénin et l’entrée de l’artiste Joséphine Baker au Panthéon pour fin novembre. Des temps forts de l’année 2021 qui pourraient renforcer la relation entre la France et ses anciennes colonies, à quelques pas de l’élection présidentielle française qui s’annonce pour 2022.

Carmen Féviliyé

 

mm
A propos CARMEN FEVILIYE 632 Articles
Juriste d’affaires Ohada / Journaliste-Communicant/ Secrétaire Générale de l'Union de la Presse Francophone - UPF section France