Bientôt le président Félix Tshisekedi à la tête de la CEEAC

Kinshasa, 02 août 2021(ACP) – Le président Félix Antoine Tshisekedi Tshilomboa donné son accord de principe pour succéder à Denis Sassou Nguesso au poste  de la présidence tournante, en 2022, de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC), a déclaré le président de la Commission de cette organisation économique sous-régionale, Gilberto Da Piedade Verrissimo, à l’issue d’une audience que le Chef de l’État de la RDC lui  a accordée lundi à la cité de l’Union africaine (UA)

« La RDC est éligible à ce poste », a souligné M Gilberto Da Piedade,  précisant que c’est l’une des raisons majeures de  sa rencontre avec le Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Au Centre le président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo recevant la délégation de la CEEAC assisté de son cabinet.

Plusieurs autres sujets, examinés au cours de  la 19ème  session ordinaire de la Conférence des Chefs d’États et de Gouvernement de la CEEAC, qui avait réuni, vendredi dernier par visioconférence les Chefs d’État et de gouvernement de la sous-région, ont également été évoqués au cours de cette rencontre avec le Président Félix Antoine Tshisekedi, a encore dit le président de la commission de la CEEAC.

Il s’agit de 17 décisions qui avaient été approuvées, dans le cadre de la mise en œuvre de l’intégration régionale. Il manque une décision et une équipe de la Commission de la CEEAC arrive  mercredi prochain à Brazzaville pour travailler avec les autorités, en vue de l’approuver, a-t-il souligné.

Ce sont, toutes, des décisions pour faire avancer le processus de l’intégration régionale. Celles-ci concernent la sécurité maritime en Afrique centrale, l’organisation de santé et la zone de libre-échange en Afrique centrale qui doit être soutenue par la Zone de libre échange continentale (ZLECAF), la vaccination dans la  région d’Afrique centrale, les agences spécialisées et leur mécanisme d’exécution etc.

La délégation de la CEEAC

A une question, le président de la commission de la CEEAC a fait savoir que l’organisation économique sous-régionale traverse des difficultés notamment, le manque de moyens et du personnel.

S’agissant du manque de moyens, il a fait savoir que la CEEAC ne dispose que de 72 au lieu de 400 fonctionnaires.

Le ministre de l’Intégration régionale,  Didier Manzenga et la Conseillère spéciale du Chef de l’État en charge de la Coopération régionale, Mme Bestine Kazadi,  ont assisté à cette audience.

Le Président Denis Sassou Nguesso est à la tête de la CEEAC depuis 2020, rappelle-t-on.

Dans le communiqué final de la 19ème  session ordinaire de la Conférence des Chefs d’États et de Gouvernement de la CEEAC , il avait été noté   que la pandémie de la Covid-19 reste une menace à la sécurité de la région. A cet effet, la conférence avait instruit la commission d’accélérer la mise en œuvre de sa stratégie de lutte contre la pandémie, y compris les recommandations relatives à la position commune sur la vaccination contre la Covid-19 en Afrique Centrale.

L’Ambassadeur Gilberto DA PIEDADE VERISSIMO, Président la Commission de la CEEAC à la sortie de l’audience.

La conférence avait également souligné  que la situation est restée stable dans la région malgré quelques difficultés observées dans certains États membres.

Sur le plan politique, la Conférence s’était félicitée de ce que les processus électoraux organisés dans la région ont été pacifiques même si les décisions de boycott prises par certains partis et regroupements politiques constituent encore des motifs de préoccupation en matière d’enracinement de la démocratie dans la région.

La CEEAC, rappelle-t-on, est une organisation internationale créée le 18 octobre 1983 pour le développement économique, social et culturel de l’Afrique en vue de la mise en place des structures régionales pouvant progressivement aboutir à un Marché commun. Elle regroupe, l’Angola, le Burundi, le Cameroun, la République centrafricaine, la République du Congo, la RDC, la Guinée Équatoriale, le Tchad, le Sao Tomé-et-Principé et le Rwanda.

Source : ACP

mm
A propos CARMEN FEVILIYE 560 Articles
Juriste d’affaires Ohada / Journaliste-Communicant/ Secrétaire Générale de l'Union de la Presse Francophone - UPF section France