Lydie-Patricia Ondziet : “Le griot, ce véritable héraut de la pluridisciplinarité”

Lydie-Patricia Ondziet
Lydie-Patricia Ondziet

CONGO – LUTTE CONTRE LES ANTIVALEURS – Une analyse de notre contributrice qui remet au goût du jour l’influence du griot, dépositaire de la tradition orale, jadis incontournable dans la “conscientisation des peuples” africains. 

Lydie-Patricia Ondziet est présidente de la fondation Renaissance Alkebulan, des associations La Trinité, Panafricaine d’Aquitaine et membre de la plateforme congolaise des associations féminines de développement.  

Le griot, ce héraut des temps anciens, à en croire les multiples rôles qu’il a pu jouer, serait de nos jours un personnage clé dans la conscientisation des peuples : à savoir dans la lutte contre les antivaleurs, le renforcement de la culture civique et citoyenne, la consolidation de l’état de droit, de la paix… Cette liste n’étant pas exhaustive.

Toutefois, à en juger par l’état d’oralité pure de la littérature orale africaine, la mort d’un griot ou d’un vieillard est une perte énorme car ces derniers sont les garants de la tradition et de la stabilité sociale. Amadou Hampâté Bâ résumait cette idée en écrivant « un vieillard qui meurt c’est une bibliothèque qui brûle »

Contrairement aux idées reçues selon lesquelles, l’Afrique est sans histoire, sans civilisation et littérature ; nous pouvons affirmer que tout cela n’est que mythe. En effet, en plus d’être le berceau de l’humanité, l’Afrique est un continent historiquement très riche avec de nombreuses civilisations qui ont marqué l’histoire avec une littérature existante et ce avant même l’arrivée des populations venant du nord. Comme de nombreuses autres civilisations, les peuples africains ont d’abord développé une littérature orale, toutefois à l’instar de ces autres civilisations qui l’ont ensuite retranscrit par écrit, la littérature africaine a pendant longtemps évolué principalement via l’oralité.

 « Un vieillard qui meurt c’est une bibliothèque qui brûle » Amadou  Hampâté Bâ

Amadou Hampâté Bâ, écrivain et fervent défenseur de la tradition orale
Amadou Hampâté Bâ, écrivain et fervent défenseur de la tradition orale

Cette littérature orale africaine se caractérise par sa richesse et sa beauté. Elle caractérise la créativité et l’intelligence des civilisations africaines qui ont su oralement transmettre autant de cultures; énigmes, devinettes, chants, toponymes, maximes, dictons et proverbes qui sont encore aujourd’hui partagés par les griots et les anciens. Le griot est un personnage important pour la littérature africaine. Ces personnages sont très répandus sur le continent, notamment en Afrique de l’ouest. Aujourd’hui on les appelle plus communément des généalogistes, des historiens et traditionnalistes. Ils constituent une caste professionnelle endogame qui a joué et continue de jouer un rôle prépondérant dans la transmission de la culture africaine.

Bien qu’il existe de nombreuses similitudes entre les griots et leurs homologues européens, la différence principale est que le griot africain est avant tout le produit de sa société. Ce dernier est un héraut, un messager, l’ambassadeur de son prince. Ce sont ces caractéristiques qui le distinguent des bardes, bouffons et autres fous de rois européens.

Dans cet article nous mettrons en évidence l’image du griot authentique de l’Afrique antique durant l’ère précoloniale. Privilégiant une approche historique et descriptive ; en s’intéressant aux fonctions et l’importance du griot de caste en Afrique antique.

Griot, musicien Afrique de l'Ouest/ footage.framepool.com
Griot, musicien Afrique de l’Ouest/ footage.framepool.com

Dans l’Afrique précoloniale, le griot est un personnage chargé de nombreuses fonctions. C’est une fonction qui est attribuée héréditairement au sein d’une famille. Ce sont généralement les jeunes hommes qui reçoivent cet honneur après leur circoncision, un honneur qui exige la complétion d’une formation spécifique et approfondie afin d’acquérir le savoir et le savoir-faire.

Dans la société traditionnelle africaine,  le griot est placé au-dessus de la mêlée pour accomplir son rôle d’arbitre et ce depuis l’enfance. Durant des luttes de classes d’âge, le griot bénéficie d’un statut particulier qui lui confère une immunité permanente et l’inviolabilité de sa personne. Alors que les autres enfants se défient, se chamaillent et se battent, le griot, lui  apprend à jouer des instruments et étudie l’histoire du pays. Ce qui fait de lui le généalogiste et l’historien à la mémoire infaillible au service de la société africaine.

Djeliya, les différentes fonctions des griots mandingues | Podium Magazine podiumagazine.com
Djeliya, les différentes fonctions des griots mandingues | Podium Magazine/ podiumagazine.com

Le griot se doit d’avoir une très bonne maitrise de l’oralité, ce qui lui permet de aisément retransmettre des discours, de la littérature orale truffée de proverbes, de dictons, de comparaison et autres figures de rhétoriques. C’est cette maitrise de l’oralité qui leur permet de remplir les différentes fonctions d’informateur, de conseiller, poète, généalogiste, animateur de veillées, biographes, philologues, profanes ou détenteurs des traditions religieuses et profanes. Au travers de légendes, contes et fables, le griot apprend les bonnes manières aux jeunes, il joue un rôle de moraliste et d’enseignant qui lui permet de corriger les mauvaises tendances de la plus jeune génération.

La reconnaissance de l’existence, de l’organisation et de l’avenir de la société traditionnelle en Afrique, est l’œuvre du griot, considéré comme le dépositaire de la tradition du peuple qu’il représente.

En tant que déclamateur public, le griot joue aussi un rôle de  communicateur et d’informateur, se déplaçant d’un quartier à l’autre, d’un village à l’autre dans le but de disséminer oralement les communiqués. D’aucuns consultent le griot avant de prendre la décision finale de prendre une épouse, parce qu’il est simplement le mieux placé en connaissant intimement les familles et les parents. Il est également médiateur dans la société, car il est la seule personne capable de calmer les tensions ou les crises sociales. Il est un homme de parole dont cette parole est marquée par la force de persuasion qui dépasse tout art de parole. Voilà une qualité qui lui octroie un statut social particulier et un pouvoir plus ou moins occulte.

Ganda, le dernier griot/ tv5monde.com
Ganda, le dernier griot/tv5monde.com

Occupant une place très importante dans la cour du roi, il est poète, chantant des louanges de son protecteur. Quant à ses chansons, pour la plupart du temps, elles se focalisent sur les grandes épopées du passé, les exploits des princes guerriers, on y trouve aussi plusieurs scènes de la vie amoureuse, du patriotisme et de la vie sociale.

Le rôle d’éducateur du griot est déterminant. Sa parole historique véhicule des valeurs politique, socio-culturelle et économique de tout un peuple.

Le griot est également porte-parole en ce sens qu’il est chargé de transmettre à la communauté les instructions et les consignes de son maître, le roi, de manière concise et précise. Se tenant toujours à ses côtés en public, c’est lui qui transmet à haute voix ce que le roi lui dit à voix basse. Maître de la parole et psychologue, il maitrise l’art de bien formuler les messages du roi en fonction de l’attente du public ; son savoir-dire lui permet de corriger des écarts linguistiques dans l’édit du roi qui risqueront de constituer des entraves à la compréhension du public afin de rester cohérent et persuasif.

Jouer d’un instrument reste la seule prérogative du griot, au risque de déchéance sociale. Il dispose d’un répertoire artistique qui est profondément riche car il est un amuseur public non seulement dans les cours royales mais aussi sur les places publiques lorsqu’on le sollicite. Corrigeant ainsi les gens en les faisant rire, le griot comédien fait éveiller la conscience, celle du peuple comme celle du roi.

LaPetiteHistoireDuMercredi n°11 : Les griots d'Afrique | by MONWAIH | Medium medium.com
LaPetiteHistoireDuMercredi n°11 : les griots d’Afrique | by MONWAIH | Mediummedium.com

Lorsqu’il est animateur d’une fête de jouissance et des funérailles, il chante les louanges de celui qui l’a invité ou de celui en l’honneur de qui la fête a été organisée. Il retrace l’arbre généalogique de ce dernier. Lors d’un rituel funèbre, le griot chante les louanges du défunt et de ses proches. Il faut reconnaître que le griot ne fait jamais des louanges à un individu de façon isolée. Il s’adresse plutôt à l’individu en tant qu’un bien familial, une identité collective puisque, ce dernier ne vaut que par sa lignée. Le discours du griot favorise de ce point de vue, la représentation du peuple en grandes familles qui se développent chaque instant.

Jouissant de son statut d’immunité, ce personnage est présent partout, sauf lorsqu’il y est pour remplir sa fonction d’arbitre. Il ne prend pas part à la bataille ; publie les exploits des uns et la médiocrité des autres, les défaillances, inconduites et défaut de chaque responsable de ces écarts. De ce fait, il devient source de peur et d’anxiété. Les griots expriment toutes les choses contraires à la bienséance et à la pudeur.

Le griot est également médiateur dans la société, car il est la seule personne capable de calmer les tensions ou les crises sociales

Le concept de griot, dans la société traditionnelle africaine renvoie à deux dimensions importantes qui, bien que différentes dans la forme, sont proches dans le fond ; il s’agit de l’histoire et de l’éducation. En effet, la reconnaissance de l’existence, de l’organisation et de l’avenir de la société traditionnelle en Afrique, est l’œuvre du griot, considéré comme le dépositaire de la tradition du peuple qu’il représente.

Dès lors, la mission d’historien du griot nous fait traverser trois temporalités qui partent du passé dont le présent est le témoignage vivant de l’inscription de l’homme dans le futur. La rencontre du passé lointain et proche, du présent immédiat et du futur éminent, réunis dans l’art de cet homme hors pair, laisse transparaître des formes d’organisation symbolique du monde où se reflètent et s’expriment des appartenances et des relations au sein d’une communauté ou entre différentes communautés. C’est à cet égard que le rôle d’éducateur du griot est déterminant, en ce sens que sa parole historique, irrémédiablement, véhicule des valeurs politique, socio-culturelle et économique de tout un peuple.

Mali: l'art des griots mandingues, traditions et transmission - rts.ch - Musiques rts.ch
Mali: l’art des griots mandingues, traditions et transmission – rts.ch – Musiques-rts.ch

Le griot est la voix et la voie de l’histoire africaine, et c’est à ce juste titre qu’il incarne la survivance des identités culturelles dont la partition dans la construction de la citoyenneté universelle est une réalité intrinsèque. Sa présence aux côtés des acteurs sociaux et des acteurs historiques dans la cité se justifie par la lutte institutionnalisée contre la peur, l’oubli, l’oisiveté, la paresse et pour favoriser l’entente, le respect mutuel, la cohésion et la paix. Jouissant de ce statut, il n’est pas que maître de la parole, il est avant tout un spécialiste des sciences sociales et humaines, la psychologie, la pédagogie, la communication, l’histoire, la rhétorique, la musique ; du droit et du développement pour ne retenir que ces compétences classiques de portée universelle.

Le griot comédien fait éveiller la conscience, celle du peuple comme celle du roi

Chaque griot est attaché à une famille particulière qui lui doit protection. Cependant, sa sagesse se mesure par l’étendue de ses connaissances historiques sur le pays tout entier. Afin de ne pas trop entrer dans les détails, nous pouvons citer l’exemple du rôle fondamental joué par des griots lors de la fondation de l’empire du Mali par le roi Soundiata Keita au XIIIème siècle. Cette épopée qui a été transmise depuis lors par des griots mandingues, qui occupent une place importante dans la culture ouest-africaine et représentent une source primordiale pour les historiens de l’empire du Mali et continue par ailleurs d’inspirer les artistes.

Il est opportun pour l’Afrique de renouer avec son passé pour mieux construire son avenir, se réapproprier son histoire, sa culture, ses langues, son identité. S’agissant des griots, ils étaient autrefois très respectés dans la société. Ils étaient en même temps des messagers, médiateurs, historiens, savants, gardiens de la mémoire collective… Aujourd’hui beaucoup de griots ont oublié leur rôle sacré en mettant l’argent en avant. Toutefois, il existe encore quelques anciens griots qui jouent pleinement leur rôle en gardant leur dignité. Ce sont ces derniers qui devraient encadrer leurs jeunes frères et fils pour redonner à ce corps de métier ses lettres de noblesse d’antan car les africains ont besoin de reconquérir leur identité et faire entendre leur voix dans le concert des nations. Ils pourront à cet effet, mieux affronter tous les futurs défis mondiaux.

A PROPOS DES GRIOTS AFRICAINS - Congobo unjourlabas.eklablog.fr
A PROPOS DES GRIOTS AFRICAINS – Congobo unjourlabas.eklablog.fr
Le griot et le pouvoir journals.openedition.org
Le griot et le pouvoir journals.openedition.org
mm
A propos CARMEN FEVILIYE 560 Articles
Juriste d’affaires Ohada / Journaliste-Communicant/ Secrétaire Générale de l'Union de la Presse Francophone - UPF section France