RDC : Aminata Namasia, la plus jeune du Gouvernement Sama Lukonde!

Aminata Namasia, la plus jeune du Gouvernement Sama Lukonde! | Zoom Eco zoom-eco.net
Aminata Namasia, la plus jeune du Gouvernement Sama Lukonde! | Zoom Eco zoom-eco.net

Aminata Namasia est la plus jeune ministre de l’équipe gouvernementale de Sama Lukonde.

Elue de Bambesa, elle va désormais occuper le poste de vice-ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST).

Elle remplace ainsi à ce poste Didier Budimbu. Mais qui est Aminata Namasia?

Cette jeune femme a été élue député national aux législatives de 2018 dans la circonscription de Bambesa en province du Haut-Uelé.

Aminata Namasia est née le 10 mars 1993 à Dingila. Elle a fait ses études primaires au Complexe scolaire Golpas. Elle est licenciée en Sciences Economiques, Option Economie monétaire de l’Université Protestante au Congo (UPC).

Quid de sa carrière politique?

Tout a commencé quand elle a été élue député national aux élections législatives de 2018.

Âgée à l’époque d’à peine 25 ans, elle a réussi à remporter le seul siège de la circonscription électorale de Bambesa, dans la province du Haut-Uélé, face à 16 candidats hommes et quatre concurrentes femmes.

Benjamine de tous les élus du pays, elle a eu ainsi le privilège de siéger seule au bureau provisoire de l’Assemblée nationale au début de la magistrature en qualité de questeur.

Cette benjamine siégera également au bureau d’âge de la même Chambre en fin 2020 après la déchéance de Jeannine Mabunda au perchoir. Cette fois-ci au Bureau d’âge dirigé par Mboso Kodia.

A noter aussi que c’est depuis 2016 qu’Aminata Namasia est à la tête d’une Fondation qui porte son nom.

Elle est l’ambassadrice avec le PAM, pour le projet Cantine Scolaire à Rutshuru.

Son dévouement pour le secteur d’éducation aura sans doute poussé le Premier Ministre à la placer aux côtés de Tony Kazadi Mwaba pour diriger ensemble le ministère de l’EPST.

Dans un tweet, l’élue de Bambesa n’a pas manqué de remercier le Chef de l’État congolais sur le choix porté sur sa modeste personne.

« Mes sincères remerciements au Chef de l’Etat et Garant du bon fonctionnement des institutions ainsi qu’au Premier ministre pour leur confiance. Loin d’être un privilège, c’est une responsabilité et un énorme défi à relever. La jeunesse a encore gagné », a-t-elle publié sur son compte tweeter.

Nadine FULA

Zoomeco

mm
A propos CARMEN FEVILIYE 523 Articles
Juriste d’affaires Ohada / Journaliste-Communicant/ Secrétaire Générale de l'Union de la Presse Francophone - UPF section France