FIFDA : L’édition 2020 en ligne !

Le festival international de films de la diaspora africaine s’adapte et lance sa dixième édition en ligne du 4 au 6 septembre. Vingt films pour explorer l’histoire de l’Afrique, de sa diaspora et un hommage au mouvement “Black lives matter”

À la suite des déclarations du gouvernement dans le cadre de la crise sanitaire actuelle, et afin de participer à l’effort collectif de lutte contre le COVID-19, le Festival International de Films de la Diaspora Africaine (FIFDA)annonce que sa dixième éditionne se produira pas sous sa forme habituelle. Celle-ci aurait dû se tenir dans les salles de cinéma Le Saint-André des Arts et Les 7 Parnassiens. Marquant dix années d’activités consécutives, le Festival International de Films de la Diaspora Africaine s’adapte et se déroulera 100 % en ligne du 4 au 6 septembre 2020.

Avec une forte volonté d’offrir une programmation encore plus riche, diversifiée et représentative de la ligne éditoriale traditionnelle, le festival présente une sélection de films inédits, récents et plus anciens. Un appel au voyage et à la découverte d’hommes, de femmes, d’histoires d’Afrique et de sa diaspora.

En ouverture virtuelle, FIFDA dévoile la première européenne de la coproduction maroco-canadienne Myopie de Sanaa Akroud et, en clôture, la première mondiale du long-métrage camerounais  de Françoise Ellong. Les deux réalisatrices participeront à un débat en ligne autour de leurs oeuvres.

Dans le contexte  “Black Lives Matter”, FIFDA met en lumière les Noirs dans l’histoire

Des films proposés qui explorent la vie du Noir américain en commençant par la notion d’émancipation à travers l’éducation avec Dites-leur que nous avançons : l’Histoire des universités noires aux États-Unis de Stanley Nelson, en passant par la production intellectuelle revendicatrice et les obstacles surmontés par les artistes avec Paul Laurence Dunbar : Au-delà du masquede Frederick Lewis, Paris Noir : African Americans in the City of Light de Joanne Burke et Sisters in Cinemade Yvonne Welbon, jusqu’aux témoignages de femmes combattantes dans l’armée américaine avec Stand Down Soldierde Jeryl Prescott Sales.

La diaspora africaine est aussi présente en Amérique du Sud. Le Brésil compte aujourd’hui le plus grand nombre de descendants d’Africains arrivés sur des bateaux négriers dans le Nouveau Monde. Ces Afro-Brésiliens vivent une répression continue. La négation du Brésil de Joel Zito Araujo dénonce cette discrimination à la télévision et dans le cinéma.

FIFDA 2020, à travers ces films, contribuent ainsi  à faire connaitre des histoires anciennes et actuelles souvent ignorées et négligées.

La Rédaction avec FIFDA

Programmation complète et billets : www.fifda.org

mm
A propos CARMEN FEVILIYE 436 Articles
Juriste d’affaires Ohada / Journaliste-Communicant/ Secrétaire Générale de l'Union de la Presse Francophone - UPF section France