2ème Forum de Paris sur la Paix : Emmanuel Macron et Félix Tshisekedi sur de nouvelles bases

Emmanuel Macron et Félix Tchisekedi au palais de l’Elysée

En marge du grand rassemblement, le président français a reçu son homologue congolais le 12 novembre au palais de l’Elysée. Emmanuel Macron avait également invité en amont  les présidents du G5 sahel pour un déjeuner de travail.

Solder le passé et mettre à plat leurs différends à l’issue de la dernière présidentielle en RDC, a été  a l’objectif des deux chefs d’État qui ont abordé des questions relatives à la situation sécuritaire dans l’Est de la RDC, la santé et la Francophonie. Une conférence de presse  conjointe à l’Elysée a été annulée in extremis, sans explication. Mais il ressort de l’entretien entre les deux chefs d’Etats la volonté partagée d’établir un véritable partenariat stratégique entre la France et la République démocratique du Congo pour relever les grands défis en commun tels que la sécurité, l’éducation et la francophonie, la protection de l’environnement, la santé.

65 millions accordés à la RDC

Les deux chefs d’Etat ont signé le deuxième Contrat de Désendettement et de Développement entre la France et la RDC, pour un montant de 65 millions d’euros. Une somme pour améliorer les secteurs de l’éducation et de la formation professionnelle, de la gouvernance financière et administrative, ainsi que de la santé.

Sur l’éducation, la France dédiera 23 millions d’euros à titre bilatéral, en priorité sur la formation des maîtres. Sur la santé, cet entretien a permis la signature d’une feuille de route conjointe de lutte contre l’épidémie d’Ebola, qui s’appuiera sur trois piliers : une réponse humanitaire d’urgence ; un partenariat scientifique entre les acteurs français de la recherche et l’Institut national de recherche biomédicale de Kinshasa, ainsi que des actions de développement visant à renforcer les systèmes de santé à moyen et long terme.

Le président Félix Tchisekedi à son arrivée au palais de l’Elysée

71 millions d’euros déjà mobilisés et un appui à l’environnement de 15 millions d’euros

Pour mener à bien ces actions, la France a d’ores et déjà mobilisé une enveloppe de 71 millions d’euros. Tant sur l’éducation que sur la santé, le Président de la République a rappelé son engagement multilatéral, au travers de la reconstitution du Partenariat mondial pour l’éducation, menée en 2018 avec le Président Macky Sall, que du Fonds Mondial pour la lutte contre le SIDA, le paludisme et la tuberculose à l’occasion de la Conférence de Lyon le 12 octobre dernier.

Le Président de la République et le Président de la République démocratique de Congo, qui accueille le deuxième bassin forestier tropical au monde, sont également très engagés dans la lutte contre le changement climatique. La France, qui assure la présidence de l’Initiative pour les Forêts d’Afrique centrale (CAFI), apporte tout son soutien aux efforts congolais pour l’établissement d’une feuille de route sur la gouvernance du secteur forestier en République démocratique du Congo. L’Agence française de développement apportera un appui aux savanes et forêts dégradées en République démocratique du Congo pour un montant de 15M€.

Les jeux de la francophonie auront bien lieu en RDC en 2021

En tant que premiers pays francophones au monde en termes de locuteurs, la France et la République Démocratique du Congo sont engagées pour faire vivre ce lien linguistique et cette communauté de valeurs. C’est dans cet esprit que le Président de la République a annoncé un soutien à l’organisation par la République démocratique du Congo des Jeux de la Francophonie en juillet 2021.

Enfin, les Présidents ont échangé sur la situation sécuritaire à l’Est de la République démocratique du Congo. La France s’est toujours tenue aux côtés de la République Démocratique du Congo pour s’assurer du respect de son intégrité territoriale. Le Président de la République a assuré son homologue du soutien de la France dans la lutte contre les groupes armés et dans ses efforts en matière de coopération régionale.

Le G5 Sahel  également à  l’Élysée

En marge du forum et en amont de la rencontre avec la RDC, le président français a invité à un déjeuner de travail le Tchadien Idriss Deby, le Nigérien Mahamadou Issoufou et le Malien Ibrahim Boubacar Keïta. Officiellement, il n’y a pas eu d’ordre du jour pour cette rencontre. L’Élysée a néanmoins expliqué que le président français a souhaité profiter de leur présence pour faire un point d’étape sur la situation sécuritaire et sur le G5 Sahel. Aucune annonce n’a été faite à l’issue de déjeuner de travail.

Emmanuel Macron et le président Nigérien Mahamadou Issoufou
Le président Français et le Tchadien Idriss Deby
Emmanuel Macron et le chef d’Etat Malien Ibrahim Boubacar Keïta.

 

Carmen FEVILIYE

Photos AFC

mm
A propos CARMEN FEVILIYE 399 Articles
Juriste d’affaires Ohada / Journaliste-Communicant/ Secrétaire Générale de l'Union de la Presse Francophone - UPF section France